Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 12:38
Les musées et le patrimoine en réseaux

Je viens de recevoir de Lucia Cataldo, professeure de muséologie à l'Académie des Beaux Arts de Macerata (Région des Marches, Italie) un certain nombre de ses publications récentes concernant les musées et le patrimoine:

- Dal Museum Teatre al Digital Storytelling, FrancoAngeli, Milano, 2011, 192p.

- Percorsi di educazione museale per il Parco Sculture si Ripe San Ginesio, Pollenza, 2007, 47p.

- (avec Marta Paraventi) Il museo oggi - Linee guida per una museolgia contemporanea, Hoepli, Milano, 2007, 320p.

Je veux surtout signaler ici l'ouvrage le plus récent édité par Lucia Cataldo à partir de nombreuses contributions: Musei e patrimonio in rete - Dai sistemi museali al distretto culturale evoluto, Hoepli, Milano, 2014, 239p.

Ce livre fournit un état exhaustif des différentes formules de coopération entre institutions patrimoniales italiennes, à partir des territoires. Réseaux de musées de niveau provincial, intercommunal ou communal, systèmes de musées ou regroupant musées, bibliothèques et archives publics, districts culturels formés dans une dynamique "de bas en haut", donc participative, ou bien créés par décision politico-administrative pour favoriser une gestion optimale du patrimoine d'un territoire, on trouve là toute la diversité des expériences italiennes en matière de "management" du patrimoine, dans le cadre d'un développement culturel, social et économique des territoires selon différentes échelles.

On y retrouve souvent la notion, typiquement italienne, de museo diffuso, musée diffus, intermédiaire entre le musée de collection institutionnel et l'écomusée. Ce musée diffus me semble se confondre plus ou moins avec le paysage culturel cher à Daniele Jallà et qui va faire l'objet de la prochaine conférence internationale de l'Icom, à Milan en 2016.

Une raison supplémentaire de s'intéresser à ces réseaux ou systèmes de musées, non seulement en Italie, mais pour de nombreux pays, est la réduction actuelle des crédits publics et privés pour le patrimoine, face à l'exigence croissante des populations en matière de valorisation de leurs patrimoines et à la multiplication aberrante des créations de musées locaux. Il y a quelques années, lors d'une réunion de l'Icom-Piémont à Ponte Bernardo, je défendais l'idée d'un moratoire sur la création et l'agrandissement des musées locaux. Le moins qu'on puisse dire est que je n'ai pas été entendu, et peut-être même pas compris. L'expérience italienne dont rendent compte Lucia Cataldo et ses collègues offre des solutions et des éléments de décision, appuyés sur des cas concrets choisis dans plusieurs régions italiennes très différentes.

Je crois que le moment est venu d'inciter l'Italie à faire réaliser périodiquement, en anglais, un "literature survey" de la littérature muséologique italienne. J'espère que toutes les publications des chercheurs et praticiens italiens du patrimoine, des musées et des écomusées se retrouveront rassemblées et en vente à Milan lors de la Conférence de l'Icom, aux côtés des publications muséales des autres pays. Encore faut-il que les participants sachent de quoi il s'agit et puissent accéder à l'essentiel de leur contenu.La commission européenne, le Conseil de l'Europe et l'Unesco ne pourraient-ils pas unir leurs forces et leurs moyens pour cela ?

Merci en tout cas à Lucia pour son grand travail rédactionnel et éditorial et pour le beau cadeau qu'elle m'a fait !

Partager cet article

Repost 0
Published by hugues-interactions - dans Publications
commenter cet article

commentaires