Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 17:23

Je viens de recevoir trois ouvrages, venus de trois pays et publiés en trois langues, qui me semblent présenter un intérêt général pour tous mes collègues et amis qui travaillent sur le patrimoine. Je remercie d'abord ceux qui me les ont envoyés: même si je ne suis plus très actif sur le terrain, je peux encore faire passer l'information. Et celle-ci le mérite.

1. Merci donc à Elisabeth Kaine et à son équipe, de le Boîte Rouge Vif à l'Université du Québec à Chicoutimi (Canada), qui m'a envoyé:

Le petit guide de la grande concertation

Création et transmission culturelle par et avec les communautés

Collection Etudes amérindiennes, Presses de l'Université Laval, Québec, 2016, 263 p.

Ce livre est le résultat, concret et bien illustré, de 20 ans de recherches et d'expérimentations dans des communautés autochtones du Québec. Il comprend cinq parties: le montage du projet; la collecte des contenus selon plusieurs méthodes; le traitement de ces contenus; les modes d'expression et de transmission du patrimoine culturel; la production de dispositifs de transmission culturelle. De nombreux exercices et outils de travail sont proposés. J'ai été heureux de retrouver des noms et des visages de gens avec qui j'avais partagé de bons et grands moments au début des années 2000. Contact: elisabeth_kaine@uqac.ca

English edition can be downloaded or purchased on:

https://www.pulaval.com/produit/the-little-guidebook-on-the-extensive-consultation-cultural-creation-and-transmission-by-and-with-communities

2. Merci à Iñaki Arrieta Urtizberea, de l'Universidad del Pais Vasco, San Sebastian (Espagne). Il m'a envoyé le dernier ouvrage de sa remarquable série des colloques internationaux scientifiques et pratiques sur le patrimoine qu'il organise chaque année, dont le titre est cette fois:

Lugares de Memoria Traumatica

Editorial de la Universidad del Pais Vasco, Bilbao, 2016267 p.

Il s'agit de témoignages et de recherches sur des musées et des expositions réalisés dans plusieurs pays d'Europe et d'Amérique du nord et du sud, qui traitent de la mémoire de divers drames du XXe siècle: guerres civiles, dictatures, guerres mondiales... Ce qui me paraît intéressant dans cet ouvrage, est la démonstration de l'utilité du musée et de la muséographie comme média d'information, de sensibilisation et d'éducation sur les drames du passé et la nécessité de transmettre la mémoire des lieux, des gens et des évènements. Cela m'a rappelé le remarquable Memorial da Resistência, à São Paulo et les nombreux musées de la résistance dans mon propre pays. Ces musées et expositions ont une fonction sociale évidente qui dépasse les discours culturels, pour aborder des problèmes cruciaux pour l'avenir de nos sociétés. Contact: i.arrieta@ehu.es

3. J'ai reçu enfin, de l'Instituto Brasileiro de Museus (IBRAM) un petit guide pratique, résultat d'une évaluation du programme de "Pontos de Memoria" lancé par cet Institut fédéral en 2009:

Memory Spots

Methodology and Practices in Social Museology

OEI & IBRAM - Brasilia, 2016, 98 p.

Ce petit livre, dont j'ai reçu la version en langue anglaise, ce qui la rend compréhensible dans le monde entier (bravo et merci), reflète l'expérience de 12 de ces Points de Mémoire, qui ont été créés dans des musées communautaires, dans des quartiers populaires de grandes villes, dans des communautés indigènes, pour permettre non seulement de recueillir la mémoire, mais aussi et surtout de le préserver, de l'interpréter et de la transmettre dans un processus participatif, partant de la base même et s'exprimant dans le langage de la culture vivante des gens. J'ai été témoin du succès de ce programme qui n'est sans doute pas destiné à se pérenniser, sauf si des Etats et des villes le reprennent à leur compte. Il s'agissait d'un appel à projets, qui a été extrêmement riche en initiatives locales.. J'ai rencontre plusieurs des sites dont il est question dans le livre et je peux témoigner de l'intérêt des enseignements que l'on peut en tirer. Contact: pontosdememoria@museus.gov.br

Partager cet article

Repost 0
Published by hugues-interactions - dans Publications
commenter cet article

commentaires