Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 14:42

Je viens de recevoir le livre récemment publié au Brésil par Odalice et Walter PRIOSTI, intitulé "Ecomuseu, Memória e Comunidades", Camelo Comunicação, 2013, ISBN 978-85-67151-007, 224 pages. Je devais le mentionner ici, d'abord parce quCouverture Priostie les auteurs sont de vieux amis et complices depuis de très nombreuses années, mais aussi et surtout parce que ce livre est le compte-rendu d'une épopée non achevée, mais déjà ancienne, celle de l'Ecomusée de Santa Cruz (Rio de Janeiro) et de l'association qui lui a donné naissance, le NOPH.

 

A 70 km de Copacabana, de ses plages et de ses baigneurs, Santa Cruz est administratrivemet un quartier de Rio, mais c'est aussi une ville authentique de plus de 200.000 habitants, avec son histoire, ses communautés diverses, ses voisinages industriels, ses espaces agricoles et ses plages. Le livre montre, par la voix de deux habitants, qui sont aussi et en même temps acteurs-promoteurs culturels, médiateurs sociaux, inventeurs de solutions, comment ce quartier-ville a réussi, depuis trente ans, à exister culturellement, socialement, économiquement, pour lui-même et par lui-même.

 

Actuellement, on parle beaucoup, au Brésil, des "musées de favelas" qui sont nés et se multiplient à Rio de Janeiro. On parle aussi des grands musées classiques d'art ancien, d'histoire ou d'art moderne, qui attirent les touristes au centre ville. Mais Santa Cruz n'est pas une favela et son écomusée n'est pas un musée de chefs d'oeuvre. C'est une communauté de communautés, fière de ses cultures, de son passé, de son présent et de ses perspectives d'avenir.

 

Ce livre est écrit et publié en portugais, il faut donc faire un effort pour le lire, lorsqu'on n'est pas "lusophone", mais cela vaut la peine, surtout lorsqu'on parle soi-même une langue latine.

Partager cet article

Repost 0
Published by hugues-interactions - dans Publications
commenter cet article

commentaires