Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 18:22

Deux informations récentes:

 

- le Lycée artistique d'Etat Maffeo Olivieri de Brescia (Italie) a mobilisé une centaine d'élèves, pendant quatre mois, sur la réalisation d'une exposition documentaire et pédagogique sur le Castello de Brescia, la citadelle millénaire qui domine la ville. J'ai pu visiter,  vendredi dernier 25 mai, ce travail remarquable, multi-média, de grande qualité technique et documentaire, et constater l'enthousiasme des étudiants (et des professeurs) pour le thème, qui est actuellement d'actualité à Brescia, puisque la municipalité se pose, enfin, la question de savoir comment utiliser au mieux ce riche patrimoine.

Castello-e-citta.jpgEcomusee-Fresnes.jpg

- ce soir même, 29 mai 2012, à l'écomusée du Val de Bièvre, à Fresnes (Val de Marne), est inaugurée une exposition réalisée par des jeunes d'un centre social de la ville, avec l'aide d'une stagiaire. Ces jeunes, en dehors de l'influence d'un établissement scolaire ou même du musée, ont spontanément choisi le thème du patrimoine de leur ville, y compris l'immatériel. Ils l'ont traité à leur manière: photo, vidéo, graph, slam, en associant des habitants à leur recherche.

 

Ces deux cas suscitent deux observations:

 

- on dit habituellement que les jeunes ne s'intéressent pas spontanément au patrimoine ou aux musées. Peut-être est-ce parce qu'on ne leur donne pas la possibilité de s'investir personnellement, de créer eux-mêmes, avec leurs propres outils, des "objets" qui ne sont sans doute pas des expositions au sens muséographique habituel, mais qui qui sont des modes d'expression adaptés à la culture de ceux qui les inventent.

 

- que deviennent ces expositions après leur présentation, souvent courte (à Brescia, seulement 15 jours) ? S'agissant d'un travail de jeunes, il y a fort à parier qu'elles seront, ou bien démantelées, ou bien mises en réserve pour toujours... Or elles sont peut-être plus compréhensibles et plus utiles pour d'autres jeunes que les travaux dits "professionnels" de nos muséologues confirmés.

 

Sans compter que ces jeunes sont peut-être les meilleurs médiateurs entre ce qu'ils ont eux-mêmes produit et le public.

Partager cet article

Repost 0
Published by hugues-interactions - dans Patrimoine et communautés
commenter cet article

commentaires