Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 14:35

 

Je viens de recevoir, du Centre interdisciplinaire Histoire, Cultures et Sociétés de l'Université de Evora (Portugal), un ouvrage de Ana Carvalho intitulé "Os Museus e o Patrimônio Cultural Immaterial" - Estratégias para o desenvolvimento de boas pràticas, Edições Colibri, CIDEHUS, 2011, 196 p.

 

Cet ouvrage est très utile pour donner à la fois l'histoire et le contenu de tout le mouvement relativement récent (années 2000) de prise en compte du patrmoine immatériel dans la définition du patrimoine global des territoires et des populations. et dans les pratiques des musées. Ana Carvalho y présente à la fois la "doctrine" de l'Unesco et des organisations internationales, et sa mise en pratique au Portugal.

 

Cela m'amène, sur ce sujet si important à faire deux observations, qui ne sont pas des critiques du livre, mais que je veux exprimer à cette occasion:

 

- il n'est pas possible de séparer immatériel de matériel: ce sont généralement les musées qui, en "stérilisant" des objets de collection pour les protéger (conserver), ont souvent oublié tout ce qu'un objet matériel peut comporter d'immatériel, c'est à dire de "culturel". Les anthropologues l'ont compris depuis longtemps, mais les conservateurs de musées d'art, en particulier, mais aussi de beaucoup de musées d'archéoàlogie, d'histoire, d'arts dits "primitifs",  ont imposé leur jugement (immatériel mais non patrimonial) sur des objets qu'ils considèrent d'abord comme des oeuvres d'art, même s'ils sont en réalité autre chose et bien plus.

 

- c'est en particulier vrai pour tous les objets d'origine et de signification religieuse, quelle que soit la religion qui leur a donné naissance. Qu'il s'agisse d'ignorance, d'athéisme militant, de sectarisme d'historien d'art ou seulement  d'esthétisme, cette séparation de l'objet de son sens profond, tel qu'il a été voulu, non seulement par son auteur, mais aussi par la personne ou la société qui en a été commanditaire, est à l'origine de contresens qui trompent plus ou moins sciemment la personne qui regarde cet objet.

 

On aimerait que ces idées fassent l'objet de plus de débats de fond. HdV

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hugues-interactions - dans Publications
commenter cet article

commentaires